NZ Day 8 – Here comes the sun

Grande première ce matin, en ouvrant les rideaux, le monde nous apparaît en couleur ! Ciel bleu, herbe verte, tout prend une allure de vacances. Quelques nuages s’accrochent encore sur les quelques reliefs. Par peur d’être déçus nous avons peur de croire au caractère durable de cette amélioration, mais la météo confirme, le beau temps arrive. La soupe à la grimace laisse place au sourire et aujourd’hui le programme s’annonce varié : un peu de nature, un peu de ville, un peu de bateau.
Silver Fern

La première étape nous fait revenir un peu au nord à Waikanae pour visiter une petite réserve naturelle, Nga Manu. Nous redécouvrons la route côtière que nous avions parcouru de nuit la veille pour nous rendre compte qu’elle est magnifique, coincée entre mer et reliefs, ce qui ne nous était pas du tout apparu la veille. Arrivé à la réserve, après un tour dans le bush à découvrir la flore locale, nous participons à un tour guidé de nourrissage des différents oiseaux de la réserve. L’occasion d’apprécier de plus près le Tui et sa collerette blanche, le Weka sorte de poule locale qui a oublié comment on volait, le Pukeko aux grands pattes, les versions endémiques du pigeon et du perroquet, Kea et Kaka, les rapaces nocturnes locaux, sans oublier le couple de kiwis, œuf course, sans quoi un parc néozed ne serait pas un parc digne de ce nom. Moment sympa même si j’y ai laissé une phalange qui avait sans doute l’air plus appétissante que la datte que je proposais au Keka.

Kaka

Pukeko

Kea

Midi arrivé, on the road again vers le sud, mais l’apparition d’un Wendy’s au bord de la route se transforme en escale obligatoire. Population bizarre, entre la famille d’obèses, la famille de personnes-de-petite-taille, des mecs en pyjama-chaussettes, le groupe de bimbos à talons aiguilles et renard autour du coup, mais ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas laissé allé au plaisir du Baconator. Les aficionados apprécieront. Les derniers nuages ont eu le temps de s’éparpiller dans la matinée et nous longeons la côte jusqu’à Wellington sous un soleil radieux, l’estomac bien rempli. Le sourire est bien installé et nous commençons à croire que la roue tourne. La côte est somptueuse, et même si nous n’avons pas le temps de nous y attarder, nous comprenons que nous sommes au beau milieu de la banlieue huppée de la capitale, avec ses grosses baraques, ses belles bagnoles et ses marinas. La Côte d’Azur n’est pas si loin.

Te Papa

Norfolk Pine

Waterfront

Funiculaire

Old Bank building

Wellington center

Wellington center

Wellington

Wellington

Wellington center

Au bout de 1300km au travers de l’Ile du Nord, nous arrivons enfin dans la baie de Wellington, accueillis en premier lieu par la zone portuaire et le WestPac Stadium gigantesque pour une ville somme toute pas si grande. Nous lâchons notre fidèle camper au pied du musée Te Papa que nous ne visiterons pas, malgré son excellente réputation, mais après deux jours enfermés nous préférons dégainer les lunettes de soleil et se payer une balade sur les quais et en ville. A priori nous ne sommes pas les seuls car il y a foule à se promener, dans une ambiance plutôt jeune et décontractée. Première fois que nous croisons un SDF également. Nous prenons le Cable Car pour admirer le panorama sur la ville, faire la photo carte postale qui-va-bien, et malgré le fait que nous avions des billets A/R nous redescendons par le parc. Les étudiantes locales ont l’air de préférer se faire bronzer sur l’herbe plutôt que d’aller en cours. Nous nous posons dans le parc aussi histoire de bien observer ce phénomène social et profiter de nos vrais premiers rayons de soleil.

Botanic Garden

Parlement

Beehive

Waterfront

Notre trajectoire nous emmène vers le quartier « gouvernemental » de la capitale, et nous découvrons the Beehive, la ruche, surnom du bâtiment qui forme le parlement avec un autre au style beaucoup plus classique. De drôles de sculptures ornent les alentours. Nous revenons par les quais et les rues piétonnes avant de retrouver notre campervan. Il est temps de partir vers la gare maritime pour attraper le ferry qui nous emmènera sur l’Ile du Sud après une traversée de trois heures vers Picton. L’occasion de boire une bière au volant juste en attendant de monter sur la rampe, comme beaucoup d’autres campervan, camion, et même un train ! Arrivée à Picton de nuit, nous échouons au premier holiday park venu. L’occasion pour nous d’observer la pureté du ciel nocturne dans ce coin de la planète. La Voie Lactée apparaît immédiatement et la Croix du Sud indique le chemin.

D’une île à l’autre

Retrouvez toutes les photos ici

Day 8 - de l'Ile du Nord à l'Ile du Sud

Day 8 – de l’Ile du Nord à l’Ile du Sud

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *