NZ Day 22 – Time to wrap it up

Ca y est, ca devait arriver, il faut refaire les valises et reprendre l’avion. Le programme de la journée est plutôt tranquille, donc on s’autorise une énorme grasse-matinée jusqu’à 8h30 ! Les derniers reliquats du frigo passent dans le petit déjeuner, et il est temps de mettre en peu d’ordre dans le camper, de jeter la pile de flyers publicitaires accumulés en trois semaines, de retrouver un arrangement pour que tout rentre dans la valise. Petite satisfaction, les premiers nuages depuis deux semaines refont leur apparition aujourd’hui…

NZ Day 21 – Warbirds over Wanaka

15 ans que je voulais venir voir Warbirds over Wanaka. Et pourtant lorsque Quentin m’a posé la question « Qu’est ce qu’il a de spécial ce meeting ? », j’ai mis du temps à trouver une réponse. Rien de très spécifique sur le papier. Un plateau honnête mais sans être exubérant : un peu de warbird, un peu d’hélico, un peu de jet, un peu de tout, ou du moins tout ce qui vole en Nouvelle-Zélande. Pour la photo le cadre est certes sympathiques, avec un bel arrière plan de montagnes, mais c’est sans compter sur l’énorme contre-jour qui vous pourrie la vie et la vue jusqu’en milieu d’après midi. Pas ou plus du musée à se mettre sous la dent. Non, ce n’est pas forcément là qu’il faut chercher.

NZ Day 20 – Mount Cook

Le départ se fait encore une fois sous un ciel limpide. Nous quittons un lac pour un autre, plus proche du massif alpin, le Lake Pukaki que nous avions déjà entrevu la veille. Ce coup ci nous le suivront jusqu’à arriver à Mt Cook National Park, qui regroupe les plus hauts sommets de l’ile et les plus grands glaciers également. Finalement nous ne serons qu’à quelques kilomètres de Franz Joseph et Fox Glacier où nous étions quelques jours plus tôt, mais après un détour obligé de près de 600km.

NZ Day 19 – Plus bleu que bleu

La route du jour doit nous emmener dans une autre région du massif alpin, plus à l’est. Autant le versant Ouest est réputé pour son humidité, autant le versant Est est complètement protégé par les reliefs et le climat y est nettement plus sec. Ca saute aux yeux rapidement car la végétation change du tout au tout, la rainforest disparaissant au profit de rases campagnes jaunâtres et de champs arrosés à grand renfort de rampes gigantesques. Le tussock règne en maître et contraste comme un reflet doré en face du ciel, toujours aussi bleu, sans la moindre trace de nébulosité à l’horizon.

NZ Day 18 – Morning Glory

Le soleil se lève tard au fond des fjords et le réveil se fait à la lumière de la quasi pleine Lune se couchant. Six heures du matin ça pique un peu les yeux, mais c’est le prix à payer pour être au rendez-vous du départ de la balade en kayak du jour. That’s the story : morning glory. Comme d’hab, notre guide ressemble à un Jésus moderne, avec cette nonchalance kiwi dans le ton, une barbe bien épaisse et un gros bonnet de laine.

NZ Day 17 – To Milford

Le réveil est devenu le moment privilégié pour faire le bilan de santé : je compte 41 piqures de sand flys, Quentin se refuse à compter les siennes, sachant que la guerre contre ces petites bêtes vicieuses n’est pas finie et surtout déjà perdue. Ce qui s’annonce comme une longue journée de route commence en fanfare par un réveil matin unique au monde : le Shotover Jet.

NZ Day 16 –Wanaka, Rob Roy, Queenstown

Cela fait une semaine que le temps est au grand beau, et malgré la première semaine, nous ouvrons désormais les rideaux tous les matins en attendant le Grand Bleu comme un dû. Il est au rendez-vous et nous commençons la journée au soleil en avalant un petit déj’ et en préparant le programme des jours à venir, et en particulier la future visite de Milford Sound qui nécessite de tout réserver.

NZ Day 15 – West Coast

Journée de transition entre la mer et la montagne, sans vrai activité prévue à l’agenda, nous prenons la route le matin qui nous amènera à Wanaka 250km au sud en fin de journée. La route suit d’abord la côte jusqu’à Haast. Nous faisons une halte à Monro Beach, réputée pour ses manchots à crête jaune, rendus célèbres par le fameux Happy Feet. La balade débute par un pont suspendu que nous ne manquons pas de secouer un petit peu pour voir, puis nous continuons une demi-heure à suivre un cours d’eau à travers la rainforest. Le chemin est ponctué de petits cailloux étonnement blancs, le Petit Poucet ne doit pas être très loin.

NZ Day 14 – Blue Ice

Le tour sur le glacier étant prévu autour de 14h, nous profitons d’une grasse matinée pour récupérer de la veille. Le démarrage est lent mais rien ne presse. La première étape est l’accès à Franz Joseph Glacier, que nous n’avons toujours pas deviné. Il faut en fait s’enfoncer de quelques kilomètres dans une vallée pour le voir. Le glacier nait au pied du Mont Tasman, voisin du Mont Cook, sommet de l’ile du Sud. Après cinq kilomètres de route truffés de dos d’âne neozed très efficaces, nous arrivons au parking d’où part la marche d’accès au glacier. La marche se fait dans la rivière de galets et comme souvent, plus on se rapproche du glacier, moins on a l’impression de bien le voir,

NZ Day 13 – Arthur’s Pass

Petit matin clair et de plus en plus frais, les duvets se referment un peu plus chaque nuit. Mais le beau temps est encore au rendez-vous et nous n’allons certainement pas bouder notre plaisir, d’autant plus que la côte ouest est réputée pour être pluvieuse, car les reliefs des Alpes du Sud y arrêtent l’humidité amenée de l’ouest par l’océan. Une jolie brume matinale cape le haut des premiers sommets comme une couette en coton tombant du bord du lit.

NZ Day 12 – De l’eau, des trous, et des mouches

La nuit tombant, nous nous arrêtons à mi-chemin entre Abel Tasman et la côte Ouest dans un camping recommandé par nos deux guides. En bord de rivière, c’est un spot pour les kayakistes et rafters de la région en escale. Mais le cimetière qui le jouxte donne la couleur. Le réceptionniste commence par nous accueillir par un « $30 for two people » avant de nous dire bonjour. Ce sera la dernière fois que nous acceptons de payer avant de faire le tour du propriétaire. Tout date d’il y a trente ans et apparemment le ménage n’est pas compris dans le prix. Les sites pour les campers sont coincés entre le cimetière et la route, les douches sont décorées par les araignées, la machine à laver fuit. Le contraste avec les paysages parfait d’Abel Tasman pique les yeux. Nous attendons que le groupe de rafters libère la cuisine pour nous enfiler une omelette maison et au lit.

NZ Day 9-10-11 – Sur l’eau, c’est mieux que sous l’eau

Les nuits étoilées ne se distinguent pas que par la beauté du ciel, c’est aussi 10° de moins au réveil. Surprise saisissante de bon matin, et le chemin jusqu’aux douches se fait au pas de course dans la rosée, d’autant plus que nous voulons démarrer tôt pour rejoindre le parc national d’Abel Tasman, 150km à l’ouest, avant midi.

NZ Day 8 – Here comes the sun

Grande première ce matin, en ouvrant les rideaux, le monde nous apparaît en couleur ! Ciel bleu, herbe verte, tous prend une allure de vacances. Quelques nuages s’accrochent encore sur les quelques reliefs. Par peur d’être déçus nous avons peur de croire au caractère durable de cette amélioration, mais la météo confirme, le beau temps arrive. La soupe à la grimace laisse place au sourire et aujourd’hui le programme s’annonce varié : un peu de nature, un peu de ville, un peu de bateau.

NZ Day 7 – Un jour sans fin

Avez-vous déjà vu « Un jour sans fin » avec Bill Murray, dans lequel il revit tous les jours la même journée, coincé dans un patelin du fin fond des Etats Unis à couvrir la fête locale de la marmotte pour la télé locale ? Alors vous saurez notre impression quand, en ouvrant les rideaux nous avons vu une énorme couche nuageuse au-dessus de la région.

NZ Day 6 – Ao Tea Roa, Le Pays du Long Nuage Blanc

Au réveil, l’ambiance est morose, la faute au temps maussade. Pluie et nuages bas sont fidèles au rendez-vous. La randonnée de la journée vient de passer au conditionnel. Il faut quand même allez voir ce que ca donne sur place, avec un peu de chance le départ de la rando, légèrement en altitude, se trouvera au dessus de la couche nuageuse très basse. La grande éclaircie au-dessus du lac Taupo semble être de bonne augure, mais au fur et à mesure de la route le verdict se confirme : les nuages s’accumulent sur les versants du Ruapehu et du Ngauruhoe, la fameuse Montagne du Destin du saigneur des agneaux.

NZ Day 5 – Kia Ora

La veille au soir, la Grande Machine à Laver était passée du mode rinçage au mode séchage, la grosse pluie cédant brutalement sa place à un énorme coup de vent. En reprenant la route le matin, les feuilles et des branches jonchent le sol. Décidément, nous sommes au beau milieu d’une sale perturbation. Mais heureusement le vent a relativement nettoyé le ciel et des trouées bleues apparaissent de-ci de là. Nous démarrons rapidement, direction Te Puia, une sorte de parc touristique sur le thème de la géothermie et de la culture Maori. Arrivés sur place le timide soleil s’est déjà caché derrière son grand nuage mais la pluie semble vouloir nous laisser tranquille pour la matinée.

NZ Day 4 – Odeur de Soufre

La pluie nous laisse tranquille le matin mais le ciel est toujours couvert. L’appareil photo va encore dormir au fond du sac aujourd’hui. Nous escaladons le Mont Maunganui, une petite colline au bout de la presqu’ile qui nous donne un panorama imprenable sur la région après avoir marché une demi-heure au milieu des fougères argentées. Nos baskets nous servent enfin, mais on doit être les seuls à faire chemin en marchant. C’est une des ballades les plus courues de l’île, au propre comme au figuré, car ici tout le monde au petit trop, quelque soit l’âge ou la corpulence !

NZ Day 3 – Faux départ

Réveil à Tutukaka, la pluie continue, impression de déjà vu. Par acquis de conscience, nous vérifions sur le net l’état des routes (vive 2012, où le net passe là où les voitures s’arrêtent). Surprise, les routes sont réouvertes ! Allez, on ne perd pas de temps, on se casse. Direction le sud, loin de cette horrible perturbation, on tire sur Auckland avec la ferme intention de trouver une solution pour ce campervan dans lequel on se voit mal faire 3000 bornes sans devenir sourd.

NZ Day 1&2 – “Take it easy man”

Jamais la devise du Big Lebowski n’aura été plus appropriée. Passer 48h enfermés dans un van à attendre la fin de la pluie, ca entame sérieusement le capital patience. Tout avait bien commencé pourtant, avec Quentin nous nous étions retrouvé sans difficulté à l’aéroport. Nous avions pris possession de notre camper, nous avions un GPS pour ne pas nous perdre en traversant Auckland et une clé 3G pour se sentir connectés à la civilisation, prêts à prendre la route. Direction Tutukaka / Matapouri, 150km au nord d’Auckland, pour aller piquer une tête à Poor Knights Island, un des plus beaux spots de plongée au monde. Sans le savoir, le nom de la destination était prémonitoire.

I’ll be back (soon)

Stay tuned